CHERUB, c’est quoi?

L’explication de l’éditeur

Un terroriste n’invite jamais un inconnu dans sa maison.

Il craint d’avoir affaire à un policier infiltré ou à un agent des services secrets.

Mais il ne se méfie pas des amis de ses enfants.

Ce qu’il ignore, c’est que l’un de ces amis a dissimulé des micros dans chaque pièce, placé sa ligne téléphonique sur écoute, effectué des copies de ses cartes SIM et son disque dur et scanné les pages de son carnet d’adresses.

Cet ami est un agent de CHERUB.

Sa mission : tromper la vigilance des adultes, obtenir des informations sensibles et déjouer les complots criminels qui nous menacent.

CHERUB, un département ultrasecret du MI5 composé d’agents âgés de dix à dix-sept ans. Des professionnels rompus à toutes les techniques d’infiltration et de renseignement mais des enfants donc… des espions insoupçonnables !

Pour raison d’État, ces agents n’existent pas.

Il été une fois CHERUB

Voici un excellent article de CC.com qui vous explique comment Robert Muchamore a eu l’idée d’écrire CHERUB :

Beaucoup de gens se demandent d’où est né CHERUB, la preuve en est, Robert reçoit une question à ce sujet à presque chaque interview. Nous allons nous tâcher de répondre à cette question en étant le plus précis possible.

Tout remonte en 1999…

L’auteur travaillait alors à l’époque en tant que détective privé, qui, je cite, « n’était pas un métier aussi intéressant que cela puisse paraître ». Alors il prit deux mois de congé pour rendre visite à sa sœur en Australie où il a pu voir son neveu de douze ans, Jared. Ce dernier se plaignait sans arrêt qu’il ne trouvait rien à lire d’intéressant pour son âge.
Robert, de retour en Angleterre, s’est mis alors à écrire. Plutôt de la fiction «sérieuse», de classiques romans pour adultes. Mais tout ça n’était pas très convaincant. C’est alors qu’il se rappela de Jarred et songea aux millions d’enfants non lecteurs à travers le monde. Manifestement, il y avait une faille dans l’offre éditoriale… Peu à peu, il avouera que c’était une froide analyse du marché qui l’a conduit là où il est maintenant.

Si seulement cela pouvait être si simple…

C’est en tout cas dans ce contexte que le personnage de James Adams est sorti tout droit de son imagination. Mais qui est James Adams ? Un jeune déshérité placé dans un orphelinat à la mort de sa mère. Violent et révolté, James Adams semble promis à la délinquance lorsqu’il est recruté par une section spéciale des services secrets nommée CHERUB.

Mais pourquoi des enfants ?

Un terroriste ne laisse jamais entrer chez lui un inconnu. Il a trop peur d’avoir affaire à un agent secret ou à un flic infiltré. Mais des enfants, surtout s’ils sont amis des siens, il ne s’en méfie pas. Et c’est là qu’un membre de «CHERUB» fait son apparition car, mine de rien, il aura tôt fait de dissimuler un micro, de copier un disque dur ou une carte SIM…

Et pourquoi des orphelins ?

«Les parents sont trop gênants, note l’auteur, Robert Muchamore. Vous les imaginez dans un roman, donnant des ordres du type : «Non, tu ne partiras pas en mission avant d’avoir rangé ta chambre et mis ton linge sale dans la corbeille !»
Après voir été renommé d’innombrables fois et avoir reçu de nombreuses lettres de rejet, le premier tome de CHERUB a enfin été publié par Hodder Childrens Book en 2004 au Royaume-Uni. Comble de l’histoire, l’auteur raconte que «Lorsque le premier tome est sorti, mon neveu avait grandi et il ne s’intéressait plus à l’espionnage. Je dois l’avouer, à mon grand désespoir, qu’il n’a jamais lu «CHERUB».

Et voilà, vous savez maintenant comment et pourquoi est né CHERUB et donc que cette série a été écrite pour nous, non-lecteur de naissance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *