Casterman

Casterman

Cette page tient en particulier à remercier les éditions Casterman qui, sans eux, ce site n’existerait pas.

Par respect pour ce grand éditeur, nous n’allons pas réécrire l’histoire de Casterman à notre manière.

Voici donc un court résumé sur les éditions Casterman, qui peut également être lu ici: http://jeunesse.casterman.com/Contents_Detail.cfm?id=137

Fondée en 1780, la maison Casterman a intégré le monde de la bande dessinée dans les années 1930 en éditant les albums de Tintin. Aujourd’hui, grâce à des valeurs-clés comme l’innovation et la créativité, elle continue d’y occuper une place privilégiée.

Depuis la publication du premier album de Tintin qui est toujours le fleuron de son prestigieux catalogue, la maison Casterman reste fidèle à la même démarche: mettre à la portée de tous des oeuvres de qualité. C’est dans cet esprit qu’elle souhaite faire découvrir ses auteurs phares au public, tant la génération (A SUIVRE) avec Tardi, Pratt, Geluck, Schuiten et Peeters ou Comès, que celle, plus récente, des Art Spiegelman, Jirô Taniguchi ou autres Craig Thompson. Sans oublier le label Sakka, dédié au manga et dont le nom ne saurait mieux exprimer la philosophie de Casterman. En japonais, Sakka signifie… Auteur !
Casterman bénéficie de la reconnaissance la plus élevée des auteurs et amateurs de bande dessinée et continue à attirer les auteurs les plus lus et les plus admirés, dans des styles extrêmement différents. Enki Bilal et Régis Loisel ne s’y sont pas trompés, eux qui ont décidé d’être dorénavant édités par Casterman.
A côté de cette politique éditoriale d’auteurs, Casterman développe également un catalogue important dans le domaine de la Jeunesse sous le label Casterman.

Les Editions Casterman représentent un poids notable sur le marché de la bande dessinée, tout en menant une politique volontairement sélective de production: moins de 100 nouveautés par an sur près de 3.000 nouveautés pour l’ensemble des éditeurs. En regard de cette proportion, près d’une bande dessinée sur 7 vendues dans la francophonie est un album Casterman. Ce positionnement crée un environnement et un contexte favorables pour l’ensemble des projets sélectionnéés par le comité éditorial de Casterman.

Depuis 1999, Casterman est une filiale du groupe Flammarion, lui-même filiale de l’important groupe de presse et édition international RCS (Rizzoli Corriere della Sera). Le groupe Flammarion est depuis peu présidé en France par Teresa Cremisi.

16 réactions sur “Casterman

  1. Pingback: Rock War – Tome 1 | The CHERUB District // La Database

  2. Pingback: CHERUB – Mission 11 – Vandales | The CHERUB District // La Database

  3. Pingback: CHERUB – Mission 2 – Trafic | The CHERUB District // La Database

  4. Pingback: CHERUB – Mission 7 – À la Dérive | The CHERUB District // La Database

  5. Pingback: CHERUB – Mission 4 – Chute Libre | The CHERUB District // La Database

  6. Pingback: CHERUB – Mission 3 – Arizona Max | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  7. Pingback: CHERUB – Mission 5 – Les Survivants | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  8. Pingback: CHERUB – Mission 6 – Sang pour Sang | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  9. Pingback: CHERUB – Mission 8 – Mad Dogs | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  10. Pingback: CHERUB – Mission 8 1/2 – Soleil Noir | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  11. Pingback: CHERUB – Mission 9 – Crash | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  12. Pingback: CHERUB – Mission 10 – Le Grand Jeu | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  13. Pingback: CHERUB – Mission 12 – La Vague Fantôme | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  14. Pingback: Un titre dévoilé pour Henderson’s Boys 7 ! | The CHERUB District / La Tribune – Toute l'actualité sur CHERUB

  15. Pingback: CHERUB – Mission 13 – Le Clan Aramov | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

  16. Pingback: CHERUB – Mission 1 – 100 jours en Enfer | La Database | La plus grande encyclopédie sur CHERUB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *