État islamique

L’État islamique, ou DAESH, est une organisation terroriste ayant pour principales idéologies le salafisme et le djihadisme, prônant ainsi à un retour à la religion pure des anciens, et ce par tous les moyens. Son objectif est de mettre en place un État musulman anti-chiites (une branche musulmane) s’étendant de l’Afrique du Nord à l’Asie centrale. DAESH

Bref aperçu

L’État islamique d’Irak fut créée le 13 octobre 2006, par l’alliance de groupes armés djihadistes et de tribus sunnites irakiennes. Il s’impose rapidement dans la région, au point d’absorber quelques mois plus tard la branche irakienne d’Al-Qaïda.
Au fil des années, à travers divers attentats et attaques armées, le groupe s’est assez implanté en Irak et en Syrie pour proclamer un califat le 29 juin 2014, bien que cette conception semble relative, tant le contrôle de cette région reste complexe et instable. Mais depuis sa création, on a noté sa présence également en Libye, en Egypte, en Turquie, au Liban, au Nigeria, en Russie, en Algérie, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Belgique, en France, en Indonésie, au Bangladesh, en Somalie, au Pakistan, en Afghanistan, en Tunisie, dans la Bande de Gaza, en Arabie Saoudite et au Yémen.
Sa présence la plus marquée se situe en Syrie, puisque l’organisation à profité de la guerre civile syrienne pour s’implanter en terre syrienne depuis avril 2013, où il disposait à cette date d’environ 7000 hommes. Bien que DAESH apporte une aide alimentaire aux populations locales (via ses nombreux financements provenant notamment de la contrebande de pétrole), ils imposent de manière stricte leur religion, entraînant violence et désertion.
À travers leurs attentats et leur vision de l’Occident, l’État islamique s’est fait de nombreux ennemis, entraînant notamment en septembre 2014 une coalition internationale entre les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, le Danemark, la Belgique, l’Italie et le Maroc qui engagent leurs forces armées ainsi que leurs aviations dans le conflit en Syrie et en Irak. Après les attentats français du 13 novembre 2015, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte une résolution qui appelle tous les États qui le peuvent à lutter contre DAESH en les invitants à « intensifier leurs efforts pour endiguer le flux de combattants terroristes étrangers qui se rendent en Iraq et en Syrie et empêcher et éliminer le financement du terrorisme ». CHERUB 17 new guard

Evidemment, le sujet étant complexe et compréhensible à travers plusieurs angles (militaires, financières, géopolitiques…), nous vous invitons à lire cet article très complet.

Lien avec CHERUB

Sans spoiler, on peut noter que l’État islamique est au cœur de l’intrigue du dernier tome de CHERUB, et ce, notamment dans sa seconde partie. Il entraînera la création d’un commando spéciale mené par James Adams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *