George Pike

George Pike, né Angus Carr à Glascow en 1976, est un instructeur. Cependant, contrairement à Norman Large, ce n’est pas un sadique. Il se contente de faire son travail. Il est dit dans le tome 7 qu’il déteste Ewart Asker.

Famille

On ignore tout de son père. Sa mère est morte d’une intoxication au monoxyde de carbone en 1978. Il vit avec Julie Weir, qui est assistante d’administration au campus. Il a deux filles : Megan, née en 1999 et Matilda née en 2003.

Apparence physique

Il mesure 185 cm, a une carrure d’athlète et a les cheveux blonds.

Carrière

  • 1980 : Rejoint CHERUB.
  • 1993 : Prend sa retraite comme agent de CHERUB et étudie l’histoire militaire à l’université de Perth en Australie.
  • 1996-2002 : Travaille à la Royal Australian Air Force et sert en tant que pilote de fret.
  • 2002 : De retour en Grande-Bretagne, il retourne à CHERUB, mais cette fois-ci en tant qu’instructeur de formation.

Récapitulatif tome par tome

  • Pike apparaît pour la première fois dans Chute Libre. Il aide Large et Greaves, un autre instructeur, durant l’exercice de combat. Il prend la défense de Lauren lorsque Large déclare son équipe comme perdante injustement. Grâce à son intervention, Large finira par capituler et Lauren et son équipe pourront regagner le campus sans punition.
  • Il réapparaît en compagnie de Kazakov, un instructeur originaire d’Ukraine, et James Adams dans Mad Dogs. Il est mentionné dans sa description que James le respecte. L’instructeur se met en colère contre lui car il a peur de sauter en parachute, mais finit par accepter qu’il passe en dernier avec Dana le temps de se calmer. Plus tard, il fait une piqûre à Jo McGowan, un t-shirt bleu ciel qui s’est fracturée la cheville en atterrissant, puis l’accompagne à l’hôpital. Il découvre à son retour Kazakov assommé et James ligoté. Il décidera de punir les principaux responsables, deux t-shirts bleu ciel du nom de Ronan et Kevin.
  • Nous le retrouverons également dans Crash, La Vague fantôme ainsi que dans la saison 2, mais il n’y fait aucune apparition importante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *