Gilet pare-balles

Un gilet pare-balles est un équipement principalement destiné à protéger le thorax, l’abdomen et le dos contre le tir d’armes à feu en absorbant l’impact. Les gilets sont fabriqués avec des fibres tissées serrées, comme le Kevlar. Ce type de gilet peut alors protéger celui qui le porte contre les projectiles d’armes de poing et de fusils, ainsi que les shrapnels (obus) de certains dispositifs explosifs comme les grenades.

On peut glisser des plaques de métal ou de céramique dans des pochettes prévues à cet effet dans le devant et l’arrière des gilets afin de lui permettre d’arrêter des balles de fusil tel le 5,56 mm Otan, mais en augmentant de quelques kilogrammes le poids du gilet.

Les forces policières portent généralement le gilet seul, tandis que les plaques de céramique ou de métal sont utilisées par les armées nationales ou les forces spéciales d’intervention policière, tels les SWAT américains ou le GIGN français. Il peut arriver (bien que ce soit rare) que les agents de CHERUB portent des gilets pare-balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *