La Rétro de 2011

2011 s’annonce comme une année très riche en événements.

Dès les premiers jours de l’année, le troisième tome de la série Henderson’s Boys, L’Armée secrète sort en France.

Le mois suivant marque la sortie en Angleterre du quatrième tome de Henderson’s Boys, Grey Wolves, et les fans français ont la chance de découvrir l’ouverture du premier fansite français CHERUB: CampusCherub.com .

En mars, le huitième tome de CHERUB, Mad Dogs, sort en France en version poche. Le douzième tome, Shadow Wave gagne un Award au Royaume-Uni, le Berkshire Book Award.

 

En mai, les librairies françaises vendent le douzième tome de CHERUB, La vague fantôme. A cette occasion, Robert  vient faire une tournée en France et en Suisse. Parallèlement, Casterman, l’éditeur de CHERUB, publie un livre exclusif  et inédit de Robert Muchamore, offert à l’achat d’un des livres de l’auteur: Soleil Noir ou le tome 8 1/2. Enfin le neuvième tome de CHERUB sort en version poche.

En juin, de nouvelles informations concrètes sur le film ont été postées dont le poster provisoire. Le film CHERUB commencera à être tourné mi-2012.

A la mi-juillet, l’équipe de CampusCherub.com réalise une interview exclusive de Robert.

Début août, le premier tome d’Aramov, People’s Republic, sort au Royaume-Uni, avec un nouvel héros et une nouvelle mission. Robert en profite pour partir sur les routes anglaises à la rencontre de ses fans lors de séances de dédicaces.

En septembre se tient la première édition des CHERUB Awards sur CampusCherub.com, un événement majeur pour les fans qui ont pu voter pour leurs personnages préférés dans des catégories variées.

Le quatrième tome de Henderson’s Boys sort en France le mois suivant, sous le nom d’Opération U-Boot. Un succès de plus pour Robert Muchamore.

En novembre, une version collector (et donc limitée) noire et brillante du premier tome de CHERUB, 100 jours en enfer, paraît.

Pour terminer l’année 2011 en beauté, les premiers tomes d’Henderson’s Boys et de CHERUB  sortent en version Kindle (pour liseuses) en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *