Rosie Clarke

Rosie Clarke, née le 16 février 1927 à Winchester en Angleterre, est l’un des personnages principaux d’Henderson’s Boys. Elle fut la première agent à travailler pour l’ancêtre de CHERUB.

Famille

Rosie a connu quelques années sa mère, une française,  avant que celle-ci ne décède avant la guerre. Son père, Digby Clarke, travaillait à la Compagnie impériale de radiophonie ainsi que pour les services secrets britannique, avant qu’il ne décède lui aussi, d’un éclat d’obus. Avant l’invasion allemande, Rosie aimait taquiner son frère, Paul, l’avorton comme elle l’appelle. Mais le décès de leur père les rapprocha, et une entre-aide mutuelle fut créée.

Profil

  • Age en juin 1940: 13 ans
  • Apparence physique: Corps athlétique (un peu trop baraquée pour une fille), yeux sombres, longs cheveux noirs.
  • Elle aime: Avoir des responsabilités, son petit frère Paul.
  • Elle déteste: Ne pas être autorisée à faire quelque chose juste parce que c’est une fille.

Personnalité

Rosie possède une force et une vivacité d’esprit qui a permis de sauver de nombreuses vies et notamment celle de son frère. Toutes ces qualités lui permet d’être une meneuse qui guide les autres, utile lorsqu’on est une espionne.

Début de vie

Vivant à Paris, elle étudia pendant cinq ans à la plus grande école anglophone de la ville. Mais le 3 juin 1940, alors que les Allemands menaçaient Paris, la famille Clarke dut quitter l’école pour partir vers le sud:

Aujourd’hui, c’était au tour de Paul et Rosie de jouer la scène des adieux à laquelle ils avaient si souvent assisté ce mois-ci. Les garçons se serraient la main, comme des gentlemen, alors que les filles avaient tendance à pleurer et à s’étreindre, en promettant de s’écrire. Page 22 de L’évasion

Rosie vivait dans cet appartement depuis l’âge de cinq ans. C’est avec un profond sentiment de tristesse qu’elle referma la porte, sans doute pour la dernière fois. Page 52

Elle laissa derrière-elle toute sa vie, sans pouvoir se recueillir une dernière fois sur la tombe de sa mère.

Une réaction sur “Rosie Clarke

  1. Pingback: Paul Clarke | The CHERUB District / La Database – La plus grande encyclopédie sur CHERUB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *