Récap’ du Menu Estival

Débuté le 4 juillet dernier, le Menu Estival se conclut donc aujourd’hui. Voici quelques chiffres pour vous donner un aperçu de ses « deux mois de folie ».

menu estival

17 000 vues

11 000 visiteurs

63 jours

57 publications

17 fichiers

24 articles

5 éditos

4 exclus

3 rédacteurs

et 1 énorme MERCI

L’édito de l’été #5: L’avenir du site

L’édito de l’été, c’est quoi ? Durant le mois de juillet et d’août (+ septembre), vous retrouverez cinq éditos de Bastien (aka moi), directeur de The CHERUB District. Ce sera l’occasion de parler de sujets tabous ou différents qui ne rentraient pas forcément dans la ligne éditoriale de la Tribune. 

Ça y est, les vacances sont finies, le Menu Estival touche à sa fin : il s’agit donc du tout dernier édito de l’été. Après avoir parler de sujets aussi diverts que variés, il est temps de répondre à une question que vous vous posez peut-être: qu’adviendra t-il de The CHERUB District après la fin de la saga ?
édito 5
D’abord, je tenais à dire qu’après le Menu Estival, l’équipe du site ne prend pas congé : on continue à bosser ! Bien évidemment, le rythme de publication sera largement moins soutenu, par rapport à ce que vous avez connu cet été. Dès la semaine prochaine, nous reprenons nos petites habitudes, avec à savoir 1 à 2 fichiers + 1 article (selon l’actu) par semaine. En bref, 2 publications hebdomadaires.
Mais venons au sujet qui fâche : l’avenir du site après novembre.
Pour moi, en tant que directeur du site, le raisonnement est simple: tant que les rédacteurs prennent du plaisir à écrire, et tant qu’il y a des fans pour regarder leur travail, pourquoi s’arrêter ? Je suis parfaitement conscient que la courbe d’audience risque de s’inverser progressivement une fois la saga arrêtée. Peut-être même toi qui lis cet article, tu stopperas tes venues régulières sur le site dans les mois à venir. Mais je pense aux autres fans, ceux qui ont 12 ou 13 ans, qui viennent de découvrir The CHERUB District ou encore à ceux qui veulent savoir quand sortira la (ou les ?) future(s) BD. Il ne faut pas les oublier.
C’est pourquoi nous continuerons à publier chaque semaine des fichiers sur la Database, pour avoir une encyclopédie toujours plus complète (et croyez-le ou non, mais il reste encore pas mal de sujet à aborder en fichier). Après, pour la Tribune, c’est un peu différent. Cela dépend si l’actualité est présente et si les rédacteurs (dont moi) sont disponibles pour des articles hors-actu comme des Paroles de fans ou Un Mois, une Critique (qui n’a jamais autant mal porter son nom).
Vous avez d’autres questions ? Oui ?

  • Y-aura-t-il des articles sur Rock War ?

Non, The CHERUB District ne s’appelle pas Rock War District. Il peut nous arriver de parler de cette saga lors de cerains articles sur Robert Muchamore, mais il n’y aura définitivement plus d’écrits uniquement réservés à Rock War.

  • Et pour les Studio en Live ?

Un dernier numéro est prévu pour novembre, mais je ne peux rien vous dire actuellement.

  • Et si un nouveau projet de film ou de série TV sur CHERUB est annoncé ?

Cela changera évidemment tout. On pourra s’attendre alors une activité beaucoup plus croissante sur le site. Mais une annonce de genre semble improbable à l’heure actuelle. Mais why not ?

  • Donc au final, le site est parti pour ne jamais fermer, même dans les prochaines années ?

Voilà qui est bien résumé.

C’était donc le dernier numéro de l’édito de l’été. Si le concept vous a plu, n’hésitez pas à le dire en commentaire. Dans ce cas, peut-être qu’une nouvelle formule de ce concept pourrait faire son apparition ! 😉

Seventeen #8: Nos synopsis français

Seventeen, c’est quoi ? Il s’agit d’une série consacrée exclusivement au dernier tome de la saga CHERUB. Chaque mois vous retrouverez une exclusivité, un décryptage, une interview, un débat, une actualité sur New Guard. Commencée en janvier 2016, elle se poursuivra jusqu’à la publication française du roman, en novembre prochain.

août

Pour ne rien vous cacher, ce huitième numéro de Seventeen devait être notamment consacré au synopsis officiel français. Mais comme ce dernier n’est pas encore sorti, on a décidé d’imaginer nous-même ce petit paragraphe, sur la quatrième de couverture. Quatre fans de CHERUB se sont prêtés au jeu, et voilà ce que ça donne:

Lucas, l’aguicheur

On commence par Lucas qui lui a eu la chance (et surtout les capacités) de lire le roman en anglais. Il en a donc profité pour ajouter quelques petites infos supplémentaires sur l’intrigue. Pour mieux attirer les lecteurs réticents ?

L’explosion massive sur le campus est certainement l’événement le plus sombre de l’histoire de CHERUB.
N’étant pas passée inaperçue, les autorités de CHERUB ne savent plus ou mettre de la tête pour préserver le secret de leur existence. Nombreux sont les agents blessés et traumatisés par le drame qui s’est déroulé sous leurs yeux. Le nombre de victimes n’a pas encore été déterminé.
C’est dans ce chaos que James Adams apprend que l’État Islamique, auteur de l’attentat, a kidnappé Amy Collins et l’agent avec qui elle préparait sa prochaine mission. Leur motif n’est pas connu, mais James est déterminé à sauver sa vieille amie et à venger l’organisation qu’il considère comme une famille.
Et quand CHERUB refuse l’organisation de cette mission en raison de son extrême dangerosité, James n’a d’autre choix que de rapeller la vieille garde : Lauren, Kyle, Kerry et Bruce. Pourtant, malgré le refus de la direction de CHERUB, Ryan Sharma et Fu Ning sont décidés à participer, eux aussi, à l’opération.
Une mission aux risques élevés qui les mènera au coeur du plus dangereux groupe terroriste au monde.

Carly, la simplicité

Carly, quant à elle, a opté pour synopsis plus classique, donc plus court. Mais on peut la féliciter, puisqu’elle a réussi à caser le formidable (euhm…) titre français:

CHERUB a été attaqué de l’intérieur par l’État Islamique, une organisation connue pour ses multiples actes criminels et son commerce illégal de pétrole. James Adams est le seul à pouvoir les arrêter mais pour cela, il aura besoin d’aide. Ne pouvant compter que sur Ryan et Ning, les autres agents étant traumatisés, il fait appel aux «anciens» : Kyle, Lauren, Kerry, Bruce et les autres. Ensemble, ils formeront le commando Adams et mèneront une mission secrète dans le but de sauver des otages.

Amelie, la conteuse

On passe à Amelie, qui a opté pour un paragraphe plus romancé. On notera la petite phrase finale, qu’on pourrait retrouver dans le véritable synopsis.

Le gouvernement ne parle que de ça, ou du moins, du peu de personnes qui connaissent l’existence de CHERUB: en effet, l’agence secrète a subi une attaque par la plus dangereuse organisation criminelle du monde.
Nous parlons bien évidement l’État islamique qui a fait exploser le campus où se trouvait de nombreuses personnes, kidnappées à la suite de cette terrible explosion. Pour faire face à cette tragédie, le gouvernement fait confiance au contrôleur de mission et ancien agent pour une mission de la plus haute importance: infiltrer l’une des plus dangereuses organisations criminelles et de ramener les otages chez eux sains et saufs !
James n’y arrivera pas seul mais les jeunes agents sont traumatisés, son seul choix et de faire appel à ses vieux coéquipiers,  les meilleurs agents qui eux seuls peuvent réussir une mission de cette importance.
La dernière mission qui signera la fin de la saga CHERUB…

Bastien, l’explosif

Personnellement, j’ai préféré écrit un texte plus court, plus proche de réalité, mais en mettant un peu de piquant, notamment avec la phrase d’introduction.

Quand le futur est en danger, il faut faire appel au passé.
CHERUB a connu la pire tragédie de son histoire: le campus a été attaqué, des membres ont été enlevés. Pour mener la riposte, le contrôleur de mission James Adams décide de rappeler la vieille garde: Lauren, Kyle, Kerry, Bruce…
Dans ce commando de tous les dangers, ils n’auront d’autres choix que de s’infiltrer en terre ennemie, libérer les otages et venger l’organisation.
Pour raison d’État, ces agents n’existent pas.


N’hésitez à pas dire en commentaire, lequel de ces synopsis vous préférez ! En tout cas, on espère que ce petit article, qui donne quelques petites infos par ci par là, vous aura fait plaisir. On se retrouve le mois prochain pour un neuvième numéro de Seventeen, et ça sentira bon l’exclu…

Menu Estival: planning de la neuvième et dernière semaine

menu estival

Alors que la rentrée approche, le Menu Estival joue les prolongations avec une neuvième et dernière semaine ! Voici l’ultime programme:

  • Lundi – Planning de la semaine / Tribune
  • Mardi – Lifting du fichier sur Hors-la-Loi / Database
  • Mercredi – Seventeen / Tribune
  • Jeudi – Luton / Database
  • Vendredi – Personnage T17 / Database
  • Samedi – Edito de l’été #5 / Tribune
  • Dimanche – Récap’ de l’été / Database

Paroles de fans n°7: Sacha

Quatre ans après le dernier numéro, Paroles de fans fait son grand retour pour vous donner la parole, à maintenant trois mois de la fin de la saga.

Aujourd’hui, on s’intéresse à Sacha, 14 ans. Fan (entre autres) de drone et d’aéronautique, il a répondu le plus simplement du monde à nos questions. L’occasion de parler de sa passion pour le saga, de CHERUB 17, ou encore de l’avenir.

PDF #7

Tout d’abord, quand as-tu découvert CHERUB, et surtout comment ?

J’ai découvert CHERUB il y a trois ans, totalement au hasard. J’allais dans ma librairie pour acheter un livre à l’occasion de l’anniversaire d’une amie. En cherchant un livre, je suis tombé sur la couverture du premier tome. J’ai ensuite lu le résumé du roman: il m’a tout de suite séduit. Je l’ai donc acheté. Et voilà comment je suis devenu fan de cette série.

Justement, qu’est-ce qui t’a séduit dans CHERUB ?

Dans un premier temps, c’est l’espionnage. Puis le fait que ce soit des enfants m’a plu encore plus. Je me retrouvais dans le personnage de James.  La technologie aussi me plaît car tout est similaire avec la vraie vie et comme je suis un mordu d’high tech…

Tu as une citation ou un passage préféré ?

James en prof de maths ! Car je trouve que cela ne lui ressemble pas. Il n’est pas fait pour être prof: cette image me fait plutôt sourire.

As-tu une anecdote à nous raconter à propos de CHERUB ?

J’ai acheté Soleil Noir en Corse alors que je ne cherchais même pas à l’acheter. Après, j’ai aussi fait tomber L’Ange Gardien dans l’eau. J’ai marché sur un caillou, et la douleur m’a fait lâché le livre dans la piscine. Mais après un coup de sèche-cheveux, j’ai réussi à le lire.

Possèdes-tu le fameux T-shirt et/ou d’autres goodies ?

Oui, je possède seulement un T-shirt. Je le porte quand je fais du sport car ça me donne l’impression de faire le programme d’entraînement initial.

J’ai la même habitude: c’est parfait pour faire quelques tours de pistes.

Exactement.

J’imagine que tu es impatient de lire Commando Adams, le dernier tome de la saga.

À qui le dis-tu !!

Qu’attends-tu de cette ultime mission: du sang, des larmes, des rires ?

J’attends les trois. Je voudrais qu’il y ait quelque chose de fort qui marque les esprits. J’imagine donc beaucoup de sang.

As-tu déjà eu l’occasion de rencontrer Robert Muchamore lors d’une dédicace ?

Non, jamais mais j’aimerais bien.

Que penses-tu de ses deux autres séries, Henderson’s Boys et Rock War ?

Je les aime beaucoup moins. Je suis tombé sous le charme de CHERUB, à l’inverse de ces deux autres séries.

Que manque t-il à ton avis ? Plus de technologie ?

Exactement ! Et concernant Rock War, il y aussi le fait qu’il n’y a pas d’espionnage.

Pour toi, l’aventure Muchamore s’arrête après novembre, une fois le dernier tome publié, ou tu continueras avec les poches, les compilations, ou la nouvelle BD ?

Je continuerais seulement pour les compilations et les BD. Les poches ne m’intéressent pas vraiment.

Pour finir, est-ce que tu voudrais laisser un message à l’auteur ou aux fans de CHERUB ?

Tout simplement: « C’est dur, mais les agents sont encore plus durs ». Merci pour cette interview.

Envie d’être dans le prochain numéro ? Envoie-nous un mail à contact@cherubdistrict.com et dis-nous pourquoi tu mérites d’être interviewé(e) !