Fin du projet Arizona Max

Bonjour à tous,

Comme certains peuvent déjà s’en douter, le projet de film est gelé. La raison première est la plus évidente à moins de 2 mois du tournage prévu, nous n’avons toujours pas trouvé de lieu de tournage. La seconde raison est aussi le relâchement et le manque d’investissement du réalisateur créant un cercle vicieux sur le travail des producteurs. Aujourd’hui le projet ne peut pas aboutir dans ces conditions. D’où cette motivation pour geler le projet.

Nous tenions à remercier toutes les personnes qui se sont investi sur celui-ci, tous les fans qui ont tout donné sans relâche. Et plus particulièrement quelques personnes qui ont œuvré pour le projet, et notamment: Nael Zaiti, Maxime Barbaras, Emma Marguerite de Lublin.

Nous nous excusons à tous pour ce gel du projet et espérons que vous avez apprécié prendre part au casting et à la réalisation de celui-ci.

Si quelqu’un d’entre vous veut reprendre le projet, qu’il m’envoie un message en privé sur Facebook ou un mail à louis.amiot92@gmail.com. Je lui donnerai les droits du groupe Facebook.

Merci à tous pour votre implication

A bientôt peut-être,

Louis Amiot.

PS: Je reste disponible en MP pour ceux qui désirent plus d’informations.

Un Mois, une Critique #5: Henderson’s Boys s’inspire-t-il de faits réels ?

Salut à tous ! Bienvenue dans ce cinquième numéro (déjà!) d’Un Mois, une Critique. Pour ce mois de décembre spécial Henderson’s Boys, je me suis posé cette question: la série s’inspire-t-il de faits réels ?

En effet, il est facile d’imaginer l’organisation de CHERUB à notre époque. Mais est-ce que les aventures des Boys d’Henderson étaient réalisables durant la Deuxième Guerre Mondiale ? Je me suis donc amusé à faire un petit questions/réponses:

Les orphelinats existaient-ils en 1940 ?

Cette question semble idiote, mais il faut pourtant se la poser. Et bien la réponse est évidente: oui. Ces édifices étaient très répandus il y a quelques siècles et étaient souvent gérés par « des congrégations religieuses » comme dans l’orphelinat de Marc. Aujourd’hui, le terme officiel d’un orphelinat est foyer de l’enfance.

L’Allemagne voulait-elle vraiment envahir Le Royaume-Uni ?

Les livres visant premièrement un public anglais, Robert Muchamore a centré la série sur un duel anglo-nazi où l’anglais Charles Henderson et sa bande repoussent et contrecarrent tous les plans des Allemands. Bon, il faut l’admettre, l’auteur a poussé un peu le bouchon trop loin. Certes Hitler voulait le Royaume-Uni pour dixit « agrandir l’espace vital allemand ».  Après quelques offensives aériennes créant la Bataille d’Angleterre, les nazis ont très vite arrêté leurs attaques pour se concentrer sur l’URSS. De plus, le Royaume-Uni a laissé les Etats-Unis diriger l’union contre l’Allemagne. Robert a donc un peu trop embelli et agrandi la part et le rôle de l’Angleterre dans la reconquête européenne.

Les U-Boot ont-ils eu un rôle important durant la période 39-45 ?

Le tome 4 de la série est centré sur les U-Boots ou Unterseeboot, les sous-marins allemands. Ces derniers étaient notamment utilisés pour couler les navires britanniques et surtout américains contenant des vivres et des armes pour les résistants et les soldats d’Afrique du Nord. J’ai notamment lu que l’apogée des succès des U-Boots se dataient de fin 1941 à printemps 1942. Or, nous voyons Henderson et sa troupe « lutter » contre les U-Boots d’avril 1941 à août 1941, la durée du tome 4. Manifestement, Robert auraient mieux fait de parler des U-Boots en 1942 où l’action des Boys aurait semble-t-il été plus efficace.

Le réseau Lacoste a t-il existé ?

La réponse est toute simple: non. De nombreux réseaux de résistance existaient durant la Seconde Guerre Mondiale. On peut notamment cité les réseaux britanniques, américains, communistes, socialistes, antifascistes ou même chrétiens ! Le réseau Lacoste est donc une pure invention de Robert Muchamore, qui doit sûrement aimer la marque française de vêtements ! 🙂

Conclusion

Quand on regarde la balance, on peut conclure que Robert Muchamore a plus utilisé de faits réels, plutôt que d’en inventer. En effet, il utilise de nom de villes bien réelles (Lorient, Beauvais), retrace chronologiquement l’histoire de la guerre (de 40 à 44). De plus, il n’hésite pas à parler des camps nazis ou des réseaux de résistance. Côté invention, on peut noter tous les personnages: Robert n’a utilisé aucune personne réelle comme Jean Moulin ou Charles de Gaulle. Il a également inventé des lieux comme l’orphelinat près de Beauvais qui n’a jamais existé.

Vous l’aurez compris, on peut féliciter Robert Muchamore pour son authenticité ! Mais va t-il réécrire d’autres livres historiques ? Réponse début janvier sur le compte Youtube du site où vous pourrez retrouver l’interview exclusif de Robert lors de son passage à Paris ! D’ici là, bonnes fêtes ! 😀

[HB5 – Le Prisonnier] La review

« Le Prisonnier », 5ème opus de la saga parallèle à CHERUB, contant les origines de l’organisation est sorti il y a quelques jours dans toute la France, la Suisse et la Belgique. Pour ceux qui l’ont déjà lus, voici les avis avisés de l’équipe de CampusCherub.com, pour ceux qui ne l’ont toujours pas lu (est-ce possible ?), ces avis pourront vous aider à faire votre choix si vous hésitez à le lire. L’équipe de CampusCHERUB.com tient à remercier Casterman pour nous avoir offert les livres.

Avis de Louis 

Avis Général: Un livre de Mr Muchamore rempli d’actions comme d’habitude, et qui rend compte des conditions épouvantables des prisonniers de guerre durant la Seconde Guerre Mondiale. Le rythme rapide et efficace nous permet de nous prendre d’haleine pour cette histoire. Nous somme parfois impressionnés par les performances et les capacités d’analyse de Marc, d’autres fois on ressent une tristesse ou un moment d’amertume lors de certaines scènes tristes. Bien que le livre soit bien filé, le fait de se concentrer sur une seule action (évasion de la prison) et un seul personnage nous déçoit légèrement à la fin.

Le point fort: Une intrigue efficace, rempli de descriptions et d’actions qui nous plongent au coeur de l’existence d’un ado durant la Seconde Guerre Mondiale.

Le point faible: Une focalisation sur un seul personnage qui laisse malheureusement peu, voir aucune place aux autres Boys d’Henderson qu’on apprécie pourtant voir apparaître.

Note de Louis 6/10

 

Avis de Loïc

Avis Général: De loin le meilleur Henderson’s Boys écrit par Robert Muchamore. Ce 5ème opus nous plonge dans l’environnement oppressant du régime nazi et des conditions des prisonniers sans pour autant rester focaliser sur un seul et unique lieu. Le livre n’est quasiment jamais monotone et on ne s’ennuie pas. L’auteur a ainsi su nous maintenir en haleine tout le long de l’histoire. Le seul défaut que l’on pourrait accorder à ce livre (et qui n’est pas des moindres), est que la totalité du récit porte sur le personnage de Marc ce qui peut être très désagréable quand on apprécie les autres personnages et que l’on doit ainsi se résoudre à attendre le tome suivant pour les revoir apparaître. Malgré cela, je pense que « Le Prisonnier » est le meilleur de tout les HB et que si l’on suit la logique de Robert, le 6ème devrait nous réserver de très belles surprises …!

Le point fort: Une intrigue très bien ficelée, un livre très peu monotone et qui ne vous lâche plus une fois commencé ! Je recommande !

Le point faible: Une histoire trop axée sur un seul et même personnage …

Note de Loïc 8,5/10

 

Avis de Milhan

Avis Général: Une écriture toujours aussi satisfaisante, à laquelle on prend facilement plaisir à lire, et une action qui se maintient. Les descriptions sont toujours aussi présentes, page après page. Le suspense reste, et il est difficile de lâcher le livre une fois commencé. Bien que l’action soit très concentrée sur Marc, on s’attache rapidement à lui, ce qui n’empêche donc pas de prendre du plaisir à cette lecture.

Le point fort: Une lecture agréable et qui reste fluide grâce à la facilité et l’accessibilité de l’écriture.

Le point faible: Comme plusieurs membres du site, je dirai que l’histoire est trop centrée sur Marc, ce qui peut être dérengeant pour ceux qui s’attendaient à une histoire centrée sur tous les agents.

Note de Milhan 8,5/10

 

Avis de Maximilian

Avis Général: Une fois que l’on a commencé ce livre, impossible de s’arrêter. Les péripéties s’enchaînent à une vitesse impressionnante. Les villes se succèdent et a chaque fois, Marc se fourre dans des draps pas possibles. Il monte dans un avion qui menace de s’écraser, se fait attaquer par un chien, se fait torturer … Robert Muchamore réussi là, à mon goût, son meilleur HB!

Le point fort: Marc Kilgour réussi a rentrer dans Paris, il doit absolument et sous peu trouver un contact de la résistance française. Il réussi alors a rencontrer Maxine ( voit HB 4) et il apprend qu’il devra retourner dans l’orphelinat d’où il s’était échapper voila 2 ans pour participer a une mission commando. Mais malheureusement, ou heureusement pour nous… il revoit Jade, la fille qu’il avait jeté dans une fosse a purin ! S’en suit une folle aventure dans le plus pure style Robert Muchamore. Malheureusement, Marc doit partir pour remplir sa mission avec le commando des forces anglaises…

Le point faible: Au début de son plan d’évasion, Marc doit partir avec 3 de ses amis … Malheureusement, Marc ne peut pas partir, les 3 autres si. Robert Muchamore ne revient pas dessus : on n’apprend pas ce qu’ils deviennent par la suite !Bien sur, le livre est concentré sur Marc, mais il reste à mon goût un peu trop centré sur ce dernier.

Note de Maximilian: 8,5/10

 

Avis de Thomas

Avis Général: Livre après livre, l’écriture de Robert Muchamore s’améliore, ce qui se ressent au niveau de la lecture. Nous attendions ce livre depuis un moment et étions impatients de pouvoir le lire. J’avais un petit peu de mal avec HB au début, mais à présent, tout va mieux. Ce livre est très attachant, et on a du mal à s’en décoller. En effet, il se passe toujours quelque chose, il y a toujours de l’action. C’est donc un livre fait pour plaire à tous les lecteurs aimant l’action en général.

Le point fort: Enormément d’action, une lecture facile et agréable.

Le point faible: Si vous êtes attaché à un personnage autre que Marc, vous risquez d’être déçu car toute (ou presque toute) l’histoire de ce livre lui est consacrée.

Note de Thomas: 8/10

Note finale actualisée: 7.9/10

Et vous alors, qu’en avez-vous penser ? Venez donnez vos avis sur le forum: en cliquant ici.

Henderson’s Boys 4: toutes les infos!

Opération U-Boot…sera le nom français du 4e tome de la série « préquelle » à CHERUB, Henderson’s Boys. Un livre dont la sortie se fait attendre depuis dès mois et dont l’attente s’arrêtera le 5 octobre 2011 (jour de sa sortie).

Voici un résumé du livre:

Au printemps 1941, la situation de la Grande-Bretagne paraît désespérée: l’Allemagne nazie a dévasté l’Europe occidentale et occupe tous les pays qui lui ont résisté. En mer, les convois de la Royal Navy sont décimés par les sous-marins allemands, les terribles U-Boot. C’est dans ce contexte qu’Henderson et Marc rejoignent clandestinement le France. Destination Lorient, qui abrite la plus grande base allemande de sous-marins. Leur objectif: accumuler le plus d’informations possible sur la base, afin d’en préparer la destruction. Une mission ultra-sensible; tension et danger maximum !

Et découvrez enfin la couverture du livre:

Vous pouvez d’ors et déjà le pré-commander sur Amazon.fr EN CLIQUANT ICI.