Découvrez Killer T, la nouvelle saga de Robert Muchamore

Quelques mois après son annonce, rentrons dans le détail et découvrons ensemble la quatrième série de Robert Muchamore, après CHERUB, Henderson’s Boys et Rock War.

On vous l’expliquait en mars dernier: après le confort des séries teenagers lucratives, Robert Muchamore a décidé de prendre un nouveau tournant dans sa carrière d’auteur. C’est dans ce but que Killer T, nouvelle saga éditée par Hot Key, sortira le 6 septembre 2018 au Royaume-Uni.

Sans plus attendre, voici la description du premier tome, dévoilée il y a quelques jours sur le compte Twitter de l’auteur:

Harry et Charlie sont deux adolescents dont la vie est façonnée par une société qui évolue autour d’eux.

Lui, est un anglais solitaire étudiant dans un lycée de Las Vegas.
Elle, une amie improbable, accusée d’avoir mélangé un lot d’explosifs.

Tous les deux vont se réunir à une époque où la technologie de correction de gènes commence à exploser. Dans de mauvaises mains, la correction bon marché de séquence génomique peut devenir l’arme la plus meurtrière de l’histoire. Face à ce constat, des terroristes ont créé Killer T, un virus synthétique dont le taux de mortalité atteint les 90%, et réclament un milliard de dollars pour libérer son vaccin…

S’étendant sur dix ans et posant des questions profondes et souvent terrifiantes, KILLER T est une histoire d’amour non sentimentale, un récit de la résilience humaine et surtout un roman de notre temps.

Bon, c’est vrai, la version originale gene-editing sonne mieux que « correction de séquence génomique » ! Mais vous l’aurez compris, avec Killer T, nous serons plongés dans une histoire futuriste où les bienfaits de la recherche feront très vite face à la réalité humaine.

Après la grossophobie, l’islamisme terroriste, la pédophilie, la drogue, les sectes encore la violence animale, Robert Muchamore s’attaque donc à un nouveau fait de société, moins connu, mais tout aussi important: les dérives du génie génétique.

À l’occasion de la présentation de sa nouvelle série, l’écrivain britannique a inauguré son compte Instagram, partageant notamment les proof copies du premier tome.

And so it begins! The very first batch of proof copies, for foreign publishers.

A post shared by Robert Muchamore (@muchamorerobert) on

Pour terminer, alors que CHERUB, HB et RW s’adressaient plus aux 11-16 ans (à peu près 😉 ), Killer T semble ici viser les Young Adults, les 18-25 ans. Une évolution pour Robert Muchamore qu’on ne pourrait contester. Alors qu’il devait plutôt se modérer avec Hachette Children’s (on rappelle qu’il devait respecter un nombre d’injures par roman), on hâte de le voir sans limite avec Killer T et Hot Key !