EXCLU – Killer T sortira en français !

C’est LA bonne nouvelle de l’été. Alors que le nouveau défi de Robert Muchamore sort aujourd’hui Outre-Manche, la France sera le premier pays non-anglophone à pouvoir lire les aventures de Harry et Charlie.

Le nouvel ère de Robert Muchamore…

Après le franc succès de l’univers CHERUB (2004-2016) et les ventes mitigées de Rock War (2014-2017), c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre officiellement aujourd’hui dans la carrière littéraire de Robert Muchamore. Alors que ses livres s’adressaient auparavant aux teenagers (12-18 ans), le Londonien s’offre un nouveau virage avec Killer T, roman ouvertement écrit pour les 17-25 ans.

Nouveau public mais aussi nouvel éditeur puisqu’après 28 livres chez Hachette Children’s Books, Killer T est édité par Hot Keys Books, un label plus indépendant qui a su convaincre Robert Muchamore ainsi que Clare Pearson, son agent de longue date, alors que l’auteur britannique voulait un nouveau challenge lui permettant d’écrire quelque chose de différent.

Une mission semble-t-il déjà réussie à la lecture du synopsis :

Harry et Charlie sont deux adolescents dont la vie est façonnée par une société qui évolue autour d’eux.

Lui, est un anglais solitaire étudiant dans un lycée de Las Vegas.
Elle, une amie improbable, accusée d’avoir mélangé un lot d’explosifs.

Tous les deux vont se réunir à une époque où la technologie de correction de gènes commence à exploser. Dans de mauvaises mains, la correction bon marché de séquence génomique peut devenir l’arme la plus meurtrière de l’histoire. Face à ce constat, des terroristes ont créé Killer T, un virus synthétique dont le taux de mortalité atteint les 90%, et réclament un milliard de dollars pour libérer son vaccin…

S’étendant sur dix ans et posant des questions profondes et souvent terrifiantes, KILLER T est une histoire d’amour non sentimentale, un récit de la résilience humaine et surtout un roman de notre temps.

…mais une continuité française 

La couverture anglaise de Killer T

Malgré ce contexte, sans même attendre les premiers chiffres de ventes, les droits de Killer T ont déjà été vendus pour le public français, suisse et belge, et ce à un acteur bien connu. En effet, c’est une exclu The CHERUB District, Casterman poursuit l’aventure Muchamore et publiera Killer T seulement cinq mois après sa parution originale, mi-janvier 2019. Un choix dans la continuité mais malgré tout surprenant quand on sait que Casterman est divisé en deux branches : la bande dessinée et les livres jeunesse. Cette deuxième partie est même séparée en plusieurs collections touchant les 0-3 ans, les 3-6 ans, les 6-9 ans, les 9-13 ans et les 13 ans et plus, comme on peut le voir sur leur site web. Quid de Killer T ? Concerne t-elle vraiment les 13-14 ans ? Rien n’est moins sûr.

Pour autant, l’éditeur de Tintin ou Martine amortit sa décision en faisant le choix de publier le roman directement en version poche, à 6.95€. Si c’est une bonne nouvelle pour notre portefeuille, ce parti-pris indique le faible risque pris par Casterman en matière de rentabilité : peu d’ambition pour un faible tirage destiné aux nostalgiques de CHERUB. Logique, alors qu’aucune suite à Killer T n’est prévue.

D’ailleurs, Robert Muchamore a d’ores et déjà annoncé écrire une nouvelle histoire unique, publiée par Hot Keys Books en 2019. Son titre, Arctic Zoo, n’est pas encore officiel. Cette annonce est significative de la nouvelle stratégie du britannique : si le rythme de publication reste le même depuis 2015 (un livre par an), l’intérêt qualitatif passe désormais devant l’intérêt financier. Un choix que subit par ricochet Casterman.

Néanmoins, on ne peut que se réjouir de la réactivité de l’éditeur belge. Il semblerait que l’actualité française de CHERUB et de son auteur ait encore de beaux jours devant elle. Et on ne va pas s’en plaindre.