Interview de Kerry Chang

Kerry Chang était assis à une table de la salle à manger du campus, habillée de façon décontracté dans son teeshirt noir CHERUB, short et tongs, avec les pieds en éventail sur la table prête à répondre aux questions du Campus CHERUB. Après la série de remerciements, de salutations, voici ce que nous avons retiré de cet entretien :

Commençons par ta vie avant CHERUB, tes parents ont été tragiquement tués dans l’incendie d’un appartement à Hong Kong, Est-ce que c’est quelque chose auquel tu penses souvent ?
J’y pense parfois. Mais à la différence de nombreux agents CHERUB j’étais trop jeune pour me souvenir de choses à propos d’eux. J’ai quelques souvenirs de jouets et d’une image floue du visage de ma mère, mais je ne ressens pas un lien profond par rapport à quelqu’un comme Gabrielle qui éprouve quelque chose pour ses parents dont elle se rappelle très bien.

Donc, tes premiers souvenirs sont ceux de la vie sur le campus ?
J’ai passé trois ans à vivre dans des foyers d’accueil, puis je suis allé à CHERUB juste après mes 6 ans. Je ne pense même pas qu’il soit enregistré que j’ai eu des parents. Je pensais qu’être bousculée de place en place était normal.

Quel a été ton pire moment à CHERUB ?
A défaut du programme d’entrainement initial, je pense à mon genou. C’était une blessure vraiment grave et qui a durée longtemps, on ne savait pas si je serais à nouveau capable de courir.

Et comment va ton genou depuis ?
Pas trop mal, mais je ressens toujours un pincement bizarre. Il est examiné par un spécialiste chaque année et je pourrais faire une opération mineure quand j’aurais fini de grandir.

Pour en venir au sujet qui a soulevé le plus de questions. James est vaniteux, arrogant, chauvin, cochon et il t’a trompé à plusieurs reprises. Qu’est-ce que tu pense franchement de lui ?
(Rires) Je crois que toute personne qui s’attendait à rencontrer M. Parfait reçoit une mauvaise surprise! James fait des trucs stupides et j’ai été gravement blessé quand il est parti avec Dana, mais les défauts de James sont là pour que chacun puisse les voir et il reconnait généralement assez facilement ses erreurs quand il fait quelque chose de débile. Je préfère être avec quelqu’un comme James qui est imparfait, mais au fond un bon gars, qu’avec quelqu’un qui fait semblant d’être quelque chose qu’il n’est pas.

Donc, penses-tu pouvoir re-sortir avec James un jour ?
Je ne sais pas, la vie est si compliquée avec les missions et toutes ces choses, et nous sommes tous les deux arriver à la fin de notre carrière CHERUB. Qui sait où on va finir ?

As-tu des plans de prévu pour ton avenir ?
Pas encore, c’est quelque chose auquel je dois vraiment réfléchir ! Je sens que je suis trop jeune pour être moi-même, mais je vais bientôt devoir commencer à prendre des décisions sur ce que je veux faire de ma vie, c’est une évidence.

Peux-tu t’imaginer vivre avec James après votre départ de l’organisation ?
Je pourrais certainement l’imaginer et peut-être que ce ne serait pas si mal. Mais je ne peux pas penser à quelqu’un qui a fini par épouser la personne qui était un copain lorsque j’avais 12 ou 13 ans. Tant de choses vont encore se passer dans nos vies. Nous pourrions finir par vivre dans différents pays.

Kerry, merci d’avoir pris le temps de parler aux fans du Campus CHERUB et bon rétablissement !
Aucun problème, ça a été un plaisir !