Le Temps des adieux – Rémy / Clarisse / Amélie / Milhan

Depuis 2007 et ses débuts en France, CHERUB a connu de nombreux événements et projets outre les nombreuses publications de romans et les dédicaces. On parle ici des fansites, des vidéos YouTube, des missions de la C-Zone, du serveur Minecraft, des lives, des concours, ces petits riens qui faisaient vivre la communauté française. Derrière ces réalisations se cachent des fans, des hommes, des femmes, aujourd’hui bilingue, étudiant, réalisateur ou booktubeur.

CHERUB se terminant, The CHERUB District se devaient de leur donner la parole une dernière fois. Le temps pour eux de se remémorer, de partager, de sourire, le Temps des adieux.

le-temps-des-adieux

Nous avons demandé à chaque fans (ou ex-fans selon les cas) de répondre à trois questions simples:

  • Peux-tu te présenter et expliquer aux jeunes fans ce que tu faisais dans la communauté française ?
  • Qu’a changé CHERUB dans ta vie ?
  • Si tu devais faire tes adieux à la saga, tu dirais quoi ?

Rémy Echinard remy

Salut a tous ! J’aimerais déjà remercier l’équipe de The CHERUB District de nous avoir contacté et de nous donner la parole en cette occasion particulière !
Je me présente, pour la nombreuse partie (la totalité ?) des gens qui ne me connaissent pas, je m’appelle Rémy a.k.a Carista, et j’ai été responsable du Projet CHERUB-Minecraft ! J’ai aussi aidé Louis sur la réalisation des deux « films » (c’est un bien grand mot) CHERUB.

imagef10

CHERUB, ça a été une expérience incroyable pour moi, du moment ou j’ai commencé la lecture, à la réalisation de ces divers projets. Un enchainement d’événements complets et complexes tout ça, de la colère, des coups de gueules, mais aussi et surtout de la joie, du rire, des moments passés entre fans, pour les fans, et c’est ça la trace de CHERUB dans ma vie !
Evidemment je suis triste de la fin de la série, j’attends avec impatience le dernier coup d’éclat de James, Lauren et tous les autres, avoir le fin mot de l’histoire. C’est une page qui se tourne, et un peu a la manière d’Harry Potter il y a quelques années maintenant, c’est une page de mon adolescence que je vais laisser derrière moi.

Sur le tournage de Trafic

Sur le tournage de Trafic

Pour conclure je voudrais remercier Louis, sans qui aucunes de ses expériences n’auraient eu lieu, le remercier de la confiance qu’il a su m’accorder et de l’amitié que est née ensuite, remercier aussi Clara, Antoine, Théo, Anna, Nael, Loic, James et tous ceux que j’oublie, sachez que je vous aime, et que pour toujours, nos mères seront grises.

14825629_10210845471514895_580587027_n

Clarisse

clarisseJe suis Clarisse et j’ai été rédactrice sur le Studio, le pôle « créations ». Je m’occupais de partager, présenter et donner des avis critiques sur les fanarts ou fanfictions à propos de CHERUB.

CHERUB a continué de me faire aimer la littérature jeunesse malgré mon âge plutôt « avancé » (21 ans maintenant, 18 à l’époque) et j’étais très intéressée par tout ce qui touchait à l’espionnage.

J’ai malheureusement moins apprécié à partir du moment où les « anciens » ont commencé à être remplacés par la nouvelle génération :/

Mais ça restera pour moi une série marquante et qui m’a fait manquer des heures de sommeil ! 😀

Amélie Bellet

Bonjour tout le monde ! En premier lieu, j’aimerais dire un grand merci à The Cherub District (et à Bastien) de m’avoir accepté au sein de l’équipe, il y a a maintenant 1 an, cela m’a permis de connaître une fabuleuse communauté (toute aussi fan de CHERUB que moi) et qui m’a également permis d’étendre et d’accroître mes connaissances sur cette fantastique saga qui a pour ma part marqué ma mémoire. En effet, cette saga et comment dire… une grande histoire avec des personnages tous aussi attachants les uns que les autres, avec qui j’ai grandi et que j’ai également pu voir évoluer tout le long au fil des tomes. C’est avec une immense tristesse que je dis au revoir CHERUB et de ce que ça représente pour nous tous, fan de CHERUB . Cependant, CHERUB sera toujours dans nos mémoires, retranscrit par nos manières de penser ou encore nos manières de réagir (NB : frapper un instructeur avec une pelle est fortement déconseillé). Ensuite, je remercie du fond du cœur l’auteur qui a su faire vivre les personnages et cette saga que nous aimons tant ! J’ai passé de merveilleux moment passé au côté de James.

Amélie (tout au fond, entre Jules et Carly), en janvier 2016

D’ailleurs en parlant de l’auteur… Robert Muchamore c’est avec grand plaisir que j’ai pu rencontrer cet homme, lors d’une dédicace à Paris, j’ai pu avec l’équipe de The Cherub District eut la chance de l’interviewer (surtout ne pas hésiter à aller la regarder). Ces années avec CHERUB furent géniales et cette année passer an tant que membre de l’équipe le fut encore plus ! Ses expériences sont de vraie leçon qui est unique au monde et je remercie tout le monde pour ça, tout en espérant trouver un successeur à CHERUB (peut-être dans Rock War … qui sait ?)

Milhan Piat

Je suis Milhan, j’ai 19 ans et je n’en avais pas encore 15 quand je suis rentré en tant que rédacteur chez CampusCherub.com. J’écrivais à l’époque de petits articles d’actu sur CHERUB, puis le temps faisant j’ai créé la rubrique « Cherub à l’école » et lancé quelques jeux estivaux, avant de devenir Rédacteur en Chef du site. Après le crash du regretté CampusCherub, j’ai suivi Louis et quelques fidèles dans la nouvelle aventure The Cherub District (c’est moi qui ai trouvé le nom du site d’ailleurs !) en prenant les rennes de La Tribune, la partie du site dédiée à l’actu CHERUB. Suite au début des études supérieures et de mon entrée dans le monde du travail, j’ai dû quitté le site en même temps que Louis, le laissant entre les mains de Bastien.

CHERUB a vraiment été la série grâce à laquelle j’ai commencé à (aimer) lire. J’étais encore jeune quand j’ai découvert la série, et le fait d’entrer dans la communauté de fans et de devenir rédacteur pour le fansite m’ont ouvert des portes. J’ai rencontré des personnes formidables et participé à des événements inoubliables (séances de dédicace, interview de R. Muchamore). J’ai le sentiment d’avoir en quelque sorte évolué grâce à cette série et toutes les conséquences qu’elle a eue.

Toutes les bonnes choses ont une fin hélas… On s’est accroché à James, aux agents, et à certains (pas tous !) instructeurs. Cherub a donné à beaucoup le goût de la lecture et a permis aussi à d’autres de s’ouvrir, de faire des rencontres. La série est longue, et même si elle se termine, rien n’empêche de la découvrir et de la redécouvrir à chaque nouvelle lecture. Cette série perdurera je pense au même titre que d’autres (Hunger Games, Harry Potter, …) et j’ai le sentiment d’avoir en quelque sorte participé à cette aventure (en France) comme je l’ai pu.


N’hésitez pas à réagir dans la partie commentaire ! On se retrouve très prochainement pour d’autres numéros du Temps des adieux 🙂