L’édito de l’automne #6: Le revers de la démocratie

Is back ! Après cinq numéros estivaux, les éditos de Bastien (aka moi), directeur de The CHERUB District seront continuellement présents sur le site. Ce sera l’occasion de parler de sujets tabous ou différents qui ne rentraient pas forcément dans la ligne éditoriale de la Tribune. 

Pour ce sixième numéro, je vais m’intéresser à la couverture du dernier tome de la saga, et sur laquelle il y a pas de choses à dire.

edito-6

Avant de commencer, vous notez à quel point cette rubrique se prend de plus en plus au sérieux ? Si ça continue comme ça, vous aurez droit à L’édito d’hiver #57: La stratégie marketing de Casterman, signe de compétitivité hors-prix de CHERUB ?

Mais revenons à un sujet beaucoup moins complexe, à savoir cette fameuse couverture:

cherub-tome-17-grand-format

J’utilise le mot « fameuse » parce qu’à l’inverse des autres couvertures, celle-ci à une histoire particulière. Et le plus drôle, c’est que JE suis le responsable de cette histoire. Je vous récapitule tout.

Fin mars, alors que le tome anglais allait paraître dans quelques semaines, il m’est venu une idée. Pourquoi ne pas demander aux fans français de choisir la couverture ! Sur le coup, cela me paraissait sympa. The CHERUB District est avant tout un site fait par et pour les fans, j’était donc toujours dans la recherche d’idées originales dans l’intérêt des fans justement. Et comme la saga allait se conclure, choisir la couverture me paraissait super.

Quelques jours après, j’ai donc fait part de cette idée au légendaire Louis Amiot, responsable de CHERUB chez Casterman, qui était plutôt emballé par le concept. Très vite, en structurant l’idée, nous sommes arrivés à la conclusion que les fans devront choisir la couleur du tome, celle que l’on retrouve comme reliure. Mais dans ma tête, je pensais que nous proposerions nos couleurs. Après l’accord de Casterman, c’est l’équipe chargée de réaliser la couverture qui a proposé les trois couleurs:

coloris T17Personnellement, avant de soumettre l’idée, j’aurais aimé que la couleur soit noire, pour marquer le coup. Comme c’était le dernier tome, je trouvais sympa de pouvoir différencier d’un regard le dernier tome du reste de la saga. Déjà là, mon idée avait pris un coup. Ouch.

Et puis il y a eu la démocratie. J’avais voté pour la première couleur, les deux autres avaient déjà été prises avec La Vague Fantôme et Crash. Et sur les 1453 votants, 632 (43,5%) ont opté pour la dernière. Double ouch.
Un peu déçu par ce choix, je me suis dis « Tant pis ! », ce sont qui ont choisi cette couleur en leurs âmes et consciences, on verra ce que ça donne le jour où la couverture sera dévoilée.
Et ce jour est arrivé la semaine dernière. Triple Ouch.

Dès le départ, je trouvais que le violet n’allait pas avec l’explosion de l’image avec la moto et l’hélico. Mais rajouter du jaune dans l’histoire a été le coup de massue qui m’a motivé à écrire cet édito. J’ai envie de dire aux graphistes « POURQUOI ? ». La couleur habituelle aurait été mieux !! Cela aurait donné ça:

couverture-17-1

Avec le recul, les fans ont sûrement eu raison d’opter pour le violet. Il fallait une couleur foncé pour ne pas avoir un trop gros décalage avec le teint foncé de base de l’image.

Mais pour schématiser tout ça, j’ai eu l’impression d’avoir planter un arbre avec cette idée.

  • Puis l’idée s’est concrétisée, l’arbre a poussé.
  • Les graphistes ont opté pour trois couleurs bien différentes de mon idée: ils ont coupé une branche à mon arbre.
  • Les fans ont choisi le violet: une autre branche a été arrachée.
  • Puis les graphistes ont rajouté du jaune: ils ont sorti le bulldozer et mon arbre a disparu.

Cette histoire est complexe car tout est subjectif. Cela dépend uniquement de ton ressenti en regardant la couverture. Mais au vue des autres commentaire, je ne suis pas le seul à avoir un avis négatif:

Je trouve que le couleurs ne vont pas bien ensemble et que cette couverture à été faite à l’arrache sur photofiltre (quelques textes dispersés partout sur la couverture sans aucun montage). Gabin

Le mélange violet/jaune est (à mon sens) à vomir, et le titre est une vaste blague… Lucas

C’est tout simplement horrible.. J’ai l’impression que ça ne colle pas avec les autres couvertures! En plus on voit a moitié un visage alors que d’habitude ce n’est pas le cas.. Et les couleurs sont à vomir. Merve

J’ai toujours l’impression que c’est une blague xD Séléné

Et le pire, c’est que Lucas a mis le doigt sur une autre erreur de l’éditeur: le titre. C’est dommage ces points négatifs pour conclure une telle saga. En espérant qu’ils se rattrapent en faisant des modifications sur la version FNAC.


Cela m’apprendra à avoir de bonnes idées ! Peut-être que sans ma proposition, la couverture aurait été meilleure. On ne le saura jamais.
Voilà, j’espère que cet édito vous a plu. N’hésitez pas à le commenter, surtout si vous n’êtes pas d’accords. Je ne suis plus à un ouch près ^^