Les premières images d’Arizona Max dévoilées

Dans une excellente interview à Branchés Culture, Baptiste Payen et David Combet, les deux visages de l’adaptation BD de CHERUB, ont dévoilé les premières images d’Arizona Max.

Revenons d’abord sur l’interview qui livre des informations intéressantes.

On apprend ainsi que David Combet avait d’abord réaliser un test pour adapté à un autre roman jeunesse de Casterman, avant que l’éditeur belge ne lui propose CHERUB.
Baptiste Payen est également revenu sur la posture à adopter, alors que la première BD, anglaise, fut publiée en 2012, soit cinq ans après Trafic:

Nous nous sommes posé beaucoup de questions par rapport à la continuité de la série, puis nous avons décidé de ne pas tenter de coller absolument au tome précédent : nous aurions pris le risque de ne pas maîtriser ce que nous aurions fait. Nous avons pris le parti de rappeler les informations nécessaires à la définition de l’univers de CHERUB dans ce tome 2, et c’est aussi ce que fait Robert Muchamore dans le roman avec le texte d’introduction. Lire le tome 1 enrichit la lecture du tome 2, mais n’est pas absolument nécessaire à la compréhension. Le fait de considérer ce tome 2 comme « notre » tome 1 nous a permis de ne pas avoir réellement la sensation de poursuivre une série, mais simplement de proposer notre vision de cet épisode.

L’interview, réalisée par Alexis, s’est arrêtée sur la question générationnelle, Trafic se déroulant en 2004 (treize ans !!). Un mini-gouffre, au point d’apporter quelques retouches ?

Baptiste Payen : Je n’ai pas tellement touché au comportement des personnages, CHERUB repose sur des stéréotypes qui sont encore d’actualité pour véhiculer des messages simples, j’aurai eu du mal à changer cela et j’aurai sans doute eu l’impression de ne pas respecter le roman. De son côté, David a modernisé l’univers en faisant coller son dessin à des références un peu plus contemporaines.

Si on vous livre les « bonnes feuilles » de l’entretien, on vous recommande vivement de lire en intégralité l’article chez Branches Culture, qui parle de nombreux sujets passionnants.

Un article tellement complet qu’il a proposé en exclusivité deux visuels d’Arizona Max, qui devrait paraître vraisemblablement au premier semestre 2018 (on met une pièce sur avril), qui s’ajoute à la première illustration publiée sur l’Instagram de David Combet.

Le PEI de Lauren Adams, dans le grand froid de l’Amérique du Nord.

Sur la route de Phoenix, ohohohoh…. (bon ok, c’est pas vraiment les paroles)

Deux visuels très sympathiques qui met l’accent sur le dépaysement, notamment comparables à Trafic, que se déroulait exclusivement en Angleterre.

Vous êtes prêts à retrouver Dave Moss, Oxford mère et Oxford fils, sans oublier Paula Partridge ou la famille Little ? Rendez-vous en 2018 !