Mais qui est Antoine Noah ?

Et oui ! C’est l’une des grandes nouveautés de ces dernières semaines. Le samedi 24 mai, nous avons assisté à l’arrivée sur Twitter d’Antoine Noah, un agent français de CHERUB. Et dans l’un de ces tout premiers tweets, il nous a rapidement expliqué le pourquoi du comment:

Rapidement contacté par nos soins, Antoine nous a raconté son histoire:

Une enfance classique

Je suis né le 4 février 2000 à Saint-Brieuc, une petite ville de 40 000 habitants dans les Côtes d’Armor. Ma mère, Brigitte, était institutrice et mon père, Fabien, pêcheur en mer. Fils unique, j’ai joui d’une enfance assez banale marquée par de nombreux déménagements, conséquence des mutations de ma mère. Pour l’anecdote, j’ai longtemps joué aux espions en regardant, oui je l’avoue, les Totally Spies.

Le jour où tout a basculé

1er juin 2009. Toute ma vie je me souviendrais de cette date. Mon père, abonnée à un magazine footballistique, gagna un voyage pour deux personnes au Brésil, terre du football, avec à la clé la visite du Maracana, le célèbre stade de Rio. Je fus pour l’occasion gardé par une amie à ma mère.

Ce lundi-là, je découvris aux infos (oui, je regardais le journal à 9 ans!) qu’un avion s’était crashé en mer. C’était le vol AF447, plus connu sous le nom du vol Rio-Paris. D’après Wikipédia, la cause principale de l’accident serait un décrochage en haute altitude consécutif à une perte des indications de vitesse par givrage des sondes Pitot, ayant induit une réaction inappropriée des pilotes. En clair, problème technique + pilotes incompétents = morts de 228 personnes dont mes parents.

Orphelin à neuf ans

N’ayant aucune famille (évidemment me direz-vous!), on m’emmena dans un orphelinat financé par Air France où une cellule psychologique m’accueilli. Autant vous dire que cela n’a servi à rien. Pendant une dizaine de mois, je fis des cauchemars. C’était Ronaldinho qui noyait mes parents. L’éclate totale quoi ! J’ai également fais une fixette sur les avions. Les Playmobiles peuvent en témoigner.

Puis, comme par magie, je me suis retrouvé dans un grand bâtiment, où des enfants en T-shirt rouges parlaient une langue étrangère. Ayant été un adepte de Dora l’exploratrice et Go Diego !, je reconnus l’anglais.

Bienvenue à CHERUB

Après quelques explications (en français heureusement !) et de drôles de tests, je rejoignis l’organisation secrète. Mon adaptation fut rapide et en quelques mois, la barrière de la langue n’était plus un problème pour moi. Je réussis (du premier coup) le programme d’entraînement initial avec mon partenaire, Alfie DuBoisson, un autre français.

Depuis, j’ai trois missions à mon actif (dont une de six mois!) ainsi qu’un recrutement à faire en France. Mes qualités ? Minutieux, malin et lucide. Mes passions ? Essentiellement le sport même si je regarde régulièrement un film que j’ai….acheté légalement, comme tout le monde !

J’ai donc un compte Twitter, où je dévoile mon quotidien et globalement ma vie dans cette merveilleuse organisation qu’est CHERUB. J’espère que vous me suivrez !

 

Voilà, The CHERUB District espère que vous aimerez cette fiction en continu. Et nous nous ferons un plaisir de prolonger la durée, tant que le sujet sur Antoine Noah vous plaira !