Un Mois, une édition n°10

Pour célébrer le dixième numéro de la chronique Un Mois, Une Edition, nous avons décidé de vous en faire voir de toutes les couleurs. Certains articles présents sur le site montrent les couvertures CHERUB dans des pays étrangers mais à quoi ressemblent-ils en réalité ?

Pour répondre, je vais vous montrer le tome 11 de la série en République Tchèque: c’est à dire « Motorkáři » soit « Vandales » en français.

Nous commençons donc avec les premiers détails. Contrairement aux éditions françaises, mais comme certaines éditions anglaises, la couverture est « hardback », c’est à dire rigide, cartonnée. Les livres que nous connaissons ne possèdent qu’une image principale sur la couverture: c’est à dire une moto en marche laissant en trace le logo de Cherub sur le bitume. Pour « Motorkáři », le symbole de la moto est toujours présent (dans la partie basse). On voit donc un homme sur une grosse cylindrée, son visage est visible. Sur la partie haute, on retrouve vraisemblablement une personne de jeune âge (sans doute un agent) avec une arme à feu dans chaque main.

Venons en au logo CHERUB, qui est la marque de fabrique de la série. Il n’y a pas d’exception là dessus, celui-ci est présent en bas à droite, en blanc (même s’il existe une légère transparence avec le design au dessous. Comme en France, ce dernier est en relief.

La tranche du livre est tri-chromatique, le logo CHERUB, en haut (couleur argenté) se trouve sur un fond rouge. Le titre, dans la même couleur que le logo, se trouve quand à lui sur en encart marron. Pour finir le nom de l’auteur (rappelons qu’il s’agit toujours de Robert Muchamore) se trouve en rouge sur un fond noir, juste au dessus du logo de l’éditeur « BB ART ». Ces couleurs s’appuient sans doute sur celles de la couvertures qui se trouvent dans les mêmes teintes.

En quatrième de couverture, se trouve le résumé, qui est assez succinct, il est composé de six lignes à côté desquelles on retrouve le sigle de CHERUB. Au dessous, se trouve le très célèbre « Pour raison d’Etat, ces enfants n’existent pas. », ce qui donne, en tchèque  » Pro oficiální místa tyto dèti neexistuijí. ».

En ouvrant le livre, on remarque une introduction sur le gang des motards présent dans le tome. De l’autre côté du livre, ce sont les différentes couvertures ainsi qu’une courte biographie de Robert que l’on retrouve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enlevons la jaquette, pour voir ce qui se cache en dessous. Nous retrouvons un fond sobre, aussi bien en couverture qu’en quatrième de couverture. Le noir domine avec seulement le logo de Cherub en argenté. Sur la tranche aussi, nous retrouvons le noir mais une couleur flash fait son apparition, le orange. Cette couleur permet de sortir de la monotonie du noir en surprenant le lecteur.

L’éditeur tchèque est BB ART (http://www.bbart.cz/), l’un des plus important du pays.

Si vous êtes tenté pour en acheter un, vous pourrez trouver trois tomes qui sont en vente sur leur site internet:

– Náměsíčník (Crash tome 9)  au prix de 179 Kč soit 7€20 (frais de port non compris)

– Motorkáři (Vandales tome 11) au même prix que le précédent

– Ostrov (La Vague Fantôme tome 12) au prix de 206 Kč soit 8€27 (frais de port non compris) (sortie le 14/11/12)

Je tiens à remercier les editions BB ART ainsi que Karolina pour avoir offert ce tome dans le but de réaliser cet article.